Ouvrir/fermer la navigation

Volailles

Imaginez toutes les volailles que proposent nos terroirs et les multiples manières de les cuisiner : du simple et traditionnel poulet rôti au raffiné foie gras, vous aurez alors un début d’aperçu de l’amplitude et de la richesse de la gastronomie française…Le tout combiné à la diversité de crus produits dans nos vignobles, vous obtenez alors une infinité d’accords met/vin, et autant de découvertes sensorielles.

 Pour vous guider, voici quelques grandes lignes et petits chemins plus escarpés qui éveilleront votre curiosité…

Pour une volaille rôtie ou en sauce, préférez associer un vin qui saura sublimer le goût authentique du produit. Les tanins soyeux d’un Fleurie, la rondeur d’un Baux-de-Provence rouge (Garrigues du domaine La Vallongue) mettront en valeur un poulet ou un coquelet. Une volaille plus noble, telle un chapon ou une volaille de Bresse s’unira à merveille à la minéralité d’un vin de Bourgogne, Chablis ou d’un Pouilly-Fuissé , à la puissance délicate de certains Bourgogne rouge comme un Volnay 1er Cru Les Santenots du domaine Faiveley ou encore au raffinement d’un Champagne de gastronomie et de caractère (Taittinger Folies de la Marquetterie).

Un canard trouvera un accord idéal avec un Cornas  (Les Ruchets de Jean-Luc Colombo), un vin rare, structuré et complexe, mais aussi pour une association plus prestigieuse, avec un Champagne, comme un Champagne Bollinger Grande Année 2005, à l’harmonieuse vinosité. Un magret se laissera séduire par un Médoc, à la puissance maîtrisée, un Beaune, mais également par un plus inattendu avec un Gewurztraminer Vendanges Tardives. Un confit adoptera un vin rouge structuré du Sud Ouest, comme un Cahors, un Madiran de l’illustre Château Montus ou un encore un Vin de la Vallée du Rhône, tel un Lirac Cuvée Confidentielle du Château Saint-Roch.

Un Menetou-Salon blanc, vif et minéral trouvera une parfaite expression avec une saveur Terre-Mer, comme un Suprême de volaille aux langoustines.